samedi 31 janvier 2015

En janvier, toujours

A part cette belle excursion à Cincinnati, le mois de janvier s'est poursuivi sur sa lancée studieuse et plutôt sédentaire. Beaucoup de travail pour Alex et pour moi et puis nous avons poursuivi la petite routine mise en place depuis décembre. Je dois avouer que j'adore avoir une routine de la semaine qui dure un peu, je trouve ça hyper reposant de ne pas être en train d'inventer tout le temps l'organisation de la famille.
En janvier Corentin a fait beaucoup de progrès, des bonds entiers. Il connaît le noms de ses doigts, il sait compter jusqu'à au moins 10 sans se tromper (ils en sont au nombre 11 à l'école), apprend les jours de la semaine, est intéressé par absolument tout et retient très bien. Ce n'est pas du tout reposant parce qu'il est sans cesse en train de poser des questions très compliquées. Petit exemple de la semaine dernière: il me demande "pourquoi les chiens courent". Je lui réponds "parce qu'ils jouent". "Pourquoi? 
-parce qu'ils aiment bien ça 
-et pourquoi ils aiment bien ça 
-parce qu'ils sont vivants
-c'est quoi être vivant 
-c'est quand on bouge, on pense, qu'on respire, qu'on mange, qu'on boit, qu'on fait pipi
- et caca aussi? (NDLR: très important le caca!) 
-et caca aussi 
-et quoi d'autre est vivant? 
-les chats, les écureuils, les oiseaux
-et Nathalie?
-euh? oui.
- comme les chats de Nathalie
- voilà. 
- et la voiture?
- non, la voiture elle n'est pas vivante
- mais elle marche
- c'est mécanique
- ça veut dire quoi mécanique....
J'arrête mais juste parce que vous en avez déjà marre. Pour moi c'est pratiquement H24!
La plupart du temps il est hyper mignon et gentil, mais il a aussi commencé à tester des trucs parfaitement absurde, comme couper le fil du chargeur de mon ordinateur pour essayer les grands ciseaux [NDLR: Damien!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!]
ou vider l'eau de la baignoire dans la salle de bain, ou se mettre en maillot de bain et refuser de s'habiller pour sortir, insistant pour aller en maillot au rendez-vous chez le véto...
Je vous passe les grands discours sur la différence entre la France et les Etats-Unis qui font souvent marcher son petit cerveau. Lui par exemple, il est un "enfant français qui parle anglais aussi";)
En tout cas, vu que maintenant Elina "c'est un grand bébé", Corentin aimerait bien qu'on ait encore un autre bébé. La semaine dernière il écoutait mon ventre et il me dit: "maman, est-ce que tu peux faire un autre bébé?" Je lui réponds que ce n'est pas pour tout de suite et que c'est très long pour faire un bébé. Le lendemain matin il me dit "je sais! On va demander à Mamie d'apporter un autre bébé!" 
Il essaye aussi de retenir les lettres de l'alphabet, et souvent de les reconnaître.
Corentin a aussi beaucoup grandit physiquement. Il veut moins souvent être la princesse et depuis peu Eleonore et lui ils sont souvent des pirates, qu'ils appellent des Ohio, personnes ne sait vraiment pourquoi.
Elina a continué sur sa magnifique lancée: pas un réveil nocturne depuis la deuxième semaine de janvier. Et en prime, des vrais grâces mat'! On savoure et on croise les doigts pour que ça dure. 
Elle aussi elle progresse à fond les ballons: motricité, vive les escaliers et la position debout, elle applaudit, elle signe "l'eau" et parfois "encore", elle tourne les pages des livres, elle montre du doigt, elle danse, elle manipule, manipule, manipule tout. Elle utilise toujours ses 4 mots et surtout son mot valise qui veut dire "donne moi", et aussi "merci" et "aussi coucou": "dada". Elina est une championne de la communication, elle sait hyper bien se faire comprendre, et aussi imposer ses vues sur un jouets ou si elle exige un câlin. Elle tient son rythme de deux tétées par jour, et mange avec nous à table midi et soir. Pour le petit déjeuner en ce moment c'est oatmeal pour tout le monde, on s'acculture. Ou pas encore complètement! La semaine dernière, à la nurserie de la First Baptist Church, je n'avais pas laissé de snack pour Elina. Le snack c'est le repas entre le petit déjeuner et le déjeuner. Je n'en n'avais pas laissé parce qu'elle n'en prend pas...mais bon, devant l'absence de snack, la nana de la nurserie lui a donné.... un paquet de Goldfish! Sérieux! Le Goldfish! le biscuit apéro qui a réussi le coup de génie marketing de faire croire aux américains qu'il était un snack sain!
Bref, malgré notre adaptation, c'est à des petits détails comme ça qu'on ne parviendra jamais à être pleinement américain. Le même mardi, Corentin a eu aussi un snack "fruits" de la part de sa maîtresse. Yammi!

Dans le registre "les américains ce peuple merveilleux", j'ai jubilé en découvrant l'existence d'une crèche pour chien à Durham! Oui, un Dog Day Care! Le même prix qu'un vraie -pour enfant, NDLR- d'ailleurs. Camp Bow Wow. Le dépliant explique qu'ils pratiquent un accueil échelonné, que les horaires de siestes seront respectés parce qu'un chien fatigué apprends moins bien... on croit rêver non? Je pense que vous ne me croyez pas. Ou alors vous voulez inscrire votre précieux toutou?
Il peut aussi aller en "overnight camp": inclu feu de camp et musique pour dormir!
Cette découverte coïncide justement avec l'ouverture d'un Spa pour chien à Durham, le Suite Paw pets resort and spa! Nickel, ils pourront aller se faire masser le dimanche pour supporter le stress de l'école. Par contre, des endroits pour les promener sans laisse? Toujours pas...

Le mercredi matin, avec Sandrine on échange les enfants: une fois elle garde mes deux loulous et une fois je garde Éléonore. C'est super pratique, ça nous libère du temps et les enfants adorent. Corentin et Eléonore jouent vraiment très très bien ensemble. Ils imaginent des situations pendant des heures et sérieusement, les écouter c'est vraiment un petit voyage au Pays imaginaire. Un régal.


Nous avions profité d'une visite organisé par le groupe des "épouses et partenaires des internationaux de Duke" au Duke Lemur Center. Savez-vous que c'est l'endroit au monde où il y a le plus de lémuriens juste après Madagascar qui est le seul endroit au monde où on trouve des lémuriens à l'état naturel? La visite du centre était chouette même si Corentin était un peu crevé et trop ralou pour en profiter. En tous cas c'est vraiment mignon les petits lémuriens. J'ai pensé à toi Kathleen, si j'avais connu le centre on n'y serait allé quand vous étiez là! J'ai appris pas mal de truc et en particulier, honte à moi, que les lémuriens ne sont pas des singes mais des lémuriformes.


Un truc qui me fait toujours rire ici c'est la taille des packaging, ça m'a sauté aux yeux l'autre dimanche pendant que je mettais le petit déjeuner sur la table. Quand tu fais tes courses, tu as l'impression d'en acheter pour ta vie entière, et ça s'est empiré depuis qu'on va dans un magasin familial et moins cher, Costco: le champion du packaging immense. Par exemple, je n'ai pas encore sauté le pas, mais la farine est vendue en paquet de 25 kg. Sinon ici le paquet normal c'est environ 4kg. Bon les placards et les frigo sont adpaté, mais en vérité je trouve ça bien plus pratique! Admire donc notre bouteille de 4 litre de lait, nos 10 kg de oatmeal et surtout, la taille de la boite de Nesquick!
Le mois de janvier, en accompagnement des progrès de Corentin et d'Elina, le début de beaux moments de collaborations et de jeux tous les deux. Le début aussi de Corentin qui appelle pour qu'on vienne prendre Elina pour qu'elle ne détruise pas son jeu, et qui commence à fermer la porte de sa chambre. Mais le plus souvent, ils jouent ensemble, et plutôt bien. En regardant mes photos, je m'apperçoit en tous cas que ce sont surtout ces moments là que j'ai capturés. Bon en même temps qui prend les moments de grandes crises échevelées hein? ;)
vidéo ici
https://plus.google.com/u/0/108222060887110394825/posts/7jX9N6YSu5G?pid=6112176083213219490&oid=108222060887110394825












Mercredi dernier, nous sommes retournés à Wheels Family Fun, avec Sandrine, ses filles, Abi et ses garçons. La dernière fois que nous y étions allés, j'étais enceinte et Corentin et Eléonore était un petit peu petit pour en profiter! Le temps passe! Là Corentin s'est éclaté toute l'après-midi, je ne l'ai apperçu que par bribe, et Elina a elle aussi bien apprécié la grande piscine de boule. Il fallait la voir se rouler la dedans, sans peur et sans reproche, bien décidée à jouer avec et comme les grands.






vidéo ici

Pour finir le mois en beauté, soirée mini-pizza vendredi soir, pendant que les papas sortaient "entre hommes", manger une fondue sans interruption, le rêve quoi.

Et un petit rire du soir qui détend
video

lundi 26 janvier 2015

MLK-Day à Cincinnati

Le week-end dernier il y avait un jour férié: le Martin Luther King Day, le 3ème lundi de janvier. Et oui, il y a aussi des jours fériés aux Etats-Unis. En fait presque autant qu'en France (10 aux Etats-Unis et 11 en France) mais ils sont plus customisables, tout le monde ne les prends pas en même temps, ça dépend des employeurs, des écoles etc. Je les trouve même mieux répartis  dans l'année, par contre ici pas de ponts: depuis 1971 les jours fériés sont des lundis ou des vendredis (à part ceux qui sont fixes bien sûr comme Noël), efficacité et organisation, un maître mot. Bref, cette troisième semaine de janvier nous avons subitement réalisé qu'un week-end de trois jours se profilait. L'occasion d'aller enfin rendre visite à Neil-seeya, le grand-oncle d'Alex, sa femme Valérie et en plus deux de leurs filles, Roshani et Kushi étaient là: cerises sur le gâteau. Kushi habite à Portland et elle profitait elle aussi du grand week-end pour voir ses parents. Roshani habite tout près avec sa famille composée d'un mari Jim et de trois ado: Jackson, Brice et Drew, et elle bénéficiait aussi du jour férié. Pour y aller en voiture, seulement 7H30 de route, mais à travers les Appalaches. Heureusement la météo était clémente: pas de neige à l'horizon: en route!
C'était vraiment trop cool. Nous sommes arrivés un jour de fête, un bébé était né chez une nièce de Valérie, un petit Bennett. Une petite soirée était programmée le samedi avec les nouveaux grands-parents et quelques voisins. Le samedi nous nous sommes promenés avec Neil à Cincinnati à pied, nous avons pris le pont piéton qui relie l'Ohio au Kentucky. Nous avons longé la rivière sous un brillant soleil de janvier. Corentin toussait un peu alors je lui avait donné du sirop... qui l'a endormi une bonne partie de l'après-midi mais a eu un effet miraculeux sur la toux au moins. Après vérification ce sirop (pour enfant!) contenait de la mélatonine pour faire dormir. Effet puissant sur mon bonhomme: je n'étais pas très fière. 
Cincinnati c'est joli avec les bateau qui passent sur l'Ohio et une sky-line très raisonnable. Il y a une coline, Mont Adams qui domine la ville et qui est bâtie de rue plus tortueuse et habitées de petits café. On a depuis là une jolie vue sur la ville et la rivière. Nous y sommes allés boire un verre le dimanche soir pendant que Neil et Valérie veillaient sur les petits (HAAAAAAAAAAAAA!!!!! cris hystériques: c'était trop bien de sortir entre adultes boire des verres dans des pubs.)
Le "King cake" spécialité de Lousianne est un gâteau à la cannelle avec une "fève" (mais elle est donnée à part pour éviter le risque d'étouffement, et c'est un bébé en plastique pour ne pas se casser une dent, mais ce n'est pas grave parce que vu que tu la donne à part et ben elle ne cuit pas avec le gâteau). Le "king" n'a pas une couronne mais des colliers de perles. Voici donc la "galette des rois" version américaine.


Des amoureux déposent depuis quelques temps des cadenas sur ce pont.




Le dimanche nous avons emmené Corentin faire du patin puis nous avons brunché en ville. Corentin a voulu des patins à une seule lame et il s'est appliqué à essayer de patiner pendant deux bonnes heures avant que je ne lui impose d'arrêter, j'étais trop fatiguée. Il arrive à faire environs un mètre par lui même entre la barrière et moi: ce n'est pas mal du tout. En tous cas il adore ça.
 
 

En rentrant, nous avons regardé la fin de la demi-finale du super bowl: l'évènement sportif numéro 1 ici. Bon si tu n'es pas nés américains, je doute qu'il te soit possible un jour d'apprendre les règles et toutes leurs nuances, mais avec des américains qui expliquent en même temps c'est très plaisant, même si ça reste interrompu par les pubs de façon insupportables si tu n'y es pas accoutumé.




 Drew, la fille de Roshani a beaucoup joué avec les enfants qui l'ont juste adoré. Nous avons été là-bas comme des poissons dans l'eau. Ce fut trop dur de dire au-revoir. J'espère que nous pourrons revenir!